Bois

Les magasins et négoce Carlier Bois de Namur et Suarlée vous proposent un très large choix de bois de construction et de menuiserie. Notre gamme de produits comprend de nombreuses essences : pin du nord, douglas, mélèze, cèdre, chêne, hêtre, méranti, merbau, azfélia, etc, ainsi que du bois thermotraité.

Découvrez nos produits

Le bois, matériau de construction par excellence, affronte les siècles

Écologique parce que renouvelable, noble parce que vivant, le bois est le matériau de construction par excellence utilisé par l’Homme depuis la nuit des temps.

Le bois, utilisé dès l’aube de l’humanité comme élément de construction, concentre une variété de caractéristiques propres à lui assurer un intérêt illimité. Le bois est un matériau structurel doté de capacités d’isolation thermique et acoustique, d’un caractère écologique et de potentialités d’aménagement en intérieur et en décoration quasi illimitées, sans mentionner des aspects plus subjectifs comme la chaleur, la texture et le toucher.

Le bois offre des performances thermiques largement supérieures à celles des autres matériaux structurels

L’isolation d’un bâtiment consiste à augmenter la résistance thermique de chacun de ses éléments (murs, toiture, planchers…) avec une efficacité qui dépendra de la qualité de la mise en œuvre, principalement au niveau des détails de jonction.

Calcul de résistance thermique

La résistance thermique R d’un matériau est proportionnelle à son épaisseur et inversement proportionnelle à sa conductivité thermique. Elle s’exprime en m².K/W (mètre carré.kelvin/watt). Plus la résistance est élevée, plus le matériau est isolant.

La conductivité thermique des matériaux, désignée par le symbole λ (lambda), exprime leur aptitude à transmettre la chaleur. Son unité est le W/m.K (watt/mètre.kelvin) et correspond à la quantité de chaleur traversant un matériau d’un mètre d’épaisseur sur une surface de 1 m² lorsqu’il existe entre les deux faces de ce matériau une différence de température de 1 ° K. Plus elle est faible, plus le matériau sera isolant.

La conductivité thermique du bois est de 0.12 (c’est le cas des bois à faible masse volumique) à 0.19 (c’est le cas des bois à masse volumique élevée) W/m.K. Par comparaison, la conductivité thermique de l’acier est de 52 W/m.K et du béton de 1,75 W/m.K !

Gagnez une meilleure isolation avec le bois

Pour atteindre un niveau d’isolation donné, deux possibilités : augmenter l’épaisseur d’un isolant jusqu’à atteindre le niveau requis ou choisir un autre isolant plus performant. La résistance thermique d’une paroi est égale à la somme des résistances thermiques des matériaux dont elle est constituée.

Sans être un isolant au sens strict, le bois offre des performances thermiques largement supérieures à celles des autres matériaux structurels, comme le confirme le tableau ci-dessous :

 Conductivité thermique λ (en W.m².K)  Différence par rapport au bois résineux
 Bois résineux  0,12
 Bois lourds (feuillus)  0,19  158 %
 Brique  1   833 %
 Béton  1,75  1.458 %
 Acier  52  43.333 %
 Aluminium  230  191.666 %

Le bois est esthétique et se marie… pour le meilleur !

Parfois, la valeur du bois n’est pas tant dans ses qualités de portance ou d’isolation thermique, mais dans son aspect esthétique. Le bois est un matériau vivant, toujours le même, mais jamais identique. Le bois a un côté chaleureux et rassurant. Un intérieur en bois est cosy, cocoon, on s’y sent bien.

N’hésitez jamais à laisser libre cours à votre imagination et à varier les essences de bois. Il faut aussi savoir associer le bois à d’autres matériaux comme le béton, la brique, la pierre, le crépi… le bois n’en sera que magnifié. Il faut aussi savoir tantôt laisser le bois naturel, et tantôt le peindre ou le lasurer.

Le bois dans la construction pour des économies d’énergie et de meilleures performances environnementales

  • Chaud et naturel figurent parmi les premiers qualificatifs lorsqu’on évoque le bois. À juste titre ! Ses propriétés intrinsèques permettent au bois d’occuper une place de choix dans le mouvement actuel vers une construction plus attentive aux enjeux énergétiques et environnementaux.
  • Le bois est d’abord un des rares matériaux qui soit, à l’usage, quasi identique à son état initial, tel que la nature l’a fabriqué ! Ainsi, sa faible énergie grise (quantité totale d’énergie nécessaire à un matériau, depuis sa production jusqu’à son recyclage, en passant par sa transformation, son transport…) en fait un matériau de première importance dans un contexte environnemental.
  • La construction en bois est sèche ! Elle ne nécessite pas l’eau du mortier et du plafonnage. Une construction en bois permet d’économiser 15 000 litres d’eau par rapport à son homologue traditionnelle.
  • Avec le bois, rien ne se perd ! Même les écorces sont réutilisées dans le secteur du jardinage, et les copeaux sont transformés en panneaux.

Le bois, une valeur qui monte

Le bois est le seul matériau de construction dont la ressource est inépuisable. Conséquence : 1 m³ de bois utilisé = 2 tonnes de CO2 en moins dans l’atmosphère. En un an, un arbre moyen absorbe la quantité de CO2 rejetée par une voiture ayant parcouru 18.300 km et produit, en outre, l’oxygène nécessaire à une famille de quatre personnes.

La valeur d’un bâtiment dépendra prochainement de l’impact environnemental des matériaux utilisés. L’utilisation de matériaux recyclables et renouvelables tels que le bois apportera une plus-value à votre bien. Et n’oublions pas que le bois affronte les siècles : les plus anciennes constructions sont en ossature bois.

Luttez contre le changement climatique : utilisez le bois

L’industrie européenne du bois est engagée dans le développement durable parce que sa matière première provient de forêts gérées durablement.

Le bois et les produits de la forêt jouent un rôle important dans l’atténuation du changement climatique en augmentant l’absorption du carbone de l’atmosphère. Leurs propriétés spécifiques, telles que le stockage du carbone, leur grande recyclabilité, la renouvelabilité de la matière première et le fait qu’ils soient moins consommateurs d’énergie que les autres matériaux, en font des produits de choix dans le contexte des réglementations pour combattre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en augmentant le piégeage de ces gaz.

Faire un usage plus large du bois et des produits à base de bois entraine des bénéfices environnementaux. En effet, le bois est un matériau extraordinaire :

  • Naturellement renouvelable, il croît en surabondance en Europe.
  • Il est beau, léger et solide pour la construction, chaud et agréable à vivre.
  • Le bois forme un élément essentiel de la construction préfabriquée, élaborée en grande partie en atelier et bénéficiant donc d’économies de temps et de possibilités d’utilisation de machines de pointe. De plus, le bois est un produit léger, transportable et manipulable, pour un montage final sans exigences strictes de main-d’œuvre spécialisée, générant des économies d’énergie tant pour sa manutention que pour ses propriétés lors de la mise en œuvre et, finalement, absolument recyclable.
  • Et il offre un moyen simple pour réduire les émissions de CO2 qui sont la cause principale du changement climatique, en :
    • piégeant le carbone par les forêts
    • stockant le carbone dans les produits à base de bois
    • se substituant à des matériaux émettant beaucoup de produits carbonés.

Le bois, à la fois renouvelable et naturel, respecte l’environnement en limitant l’empreinte carbone. Utilisé par l’homme depuis des millénaires, le bois en tant que matériau de construction se décline dans une multitude d’applications : bardages, planches de terrasse, lambris, parements décoratifs, éléments de structure, parquets, portes, mobilier…

Le bois Thermowood®, un atout pour l’environnement

Le Thermowood®, une marque enregistrée et propriété du Finnish Thermowood Association, est un bois traité thermiquement. En modifiant le bois par un procédé de chaleur et de vapeur qui le transforme en un produit durable et stable, on obtient un bois comparable au bois des forêts tropicales. Tout ceci, sans avoir recours aux produits chimiques.

Thermowood® et sa durabilité

Le traitement thermique du bois a une grande influence sur l’expansion et la rétraction, la couleur et la durabilité biologique. Ces 3 éléments clés du traitement sont, chaque fois, adaptés en fonction de l’usage final du bois, via le degré élevé de la température et la durée de l’échauffement.

Thermowood® et l’environnement

Ce produit de haut niveau technologique est d’un point de vue écologique aussi spécialement intéressant parce que les bois d’origine Nord-Européen sont réévalués comme une matière renouvelable qui, au niveau de la durabilité et de la stabilité, est comparable au bois dur tropical. De cette manière les forêts tropicales, souvent menacées, peuvent être plus épargnées. Comme Thermowood® est un produit exempt d’éléments chimiques, il peut être, après usage, totalement recyclé ou servir comme source d’énergie (chauffage).

En France, on ne parle pas de bois Thermowood®, mais plutôt de bois rétifié.

« Bois de construction » versus « Bois de menuiserie »

Chez CARLIER BOIS, nous faisons une distinction entre les bois de construction et les bois de menuiserie. Les bois de menuiserie recouvrent tous les bois utilisés pour les travaux de menuiserie intérieure ou extérieure ainsi que les travaux d’ébénisterie, c’est-à-dire les châssis, les portes, les terrasses, les bardages, les planchers et parquets, les lambris, les escaliers, les meubles, les plans de travail… En revanche, les bois de construction sont des bois de structure, ils sont utilisés pour fabriquer des charpentes, des ossatures en bois et des cloisons.

À noter qu’une même essence de bois peut être utilisée comme bois de construction ou bois de menuiserie, tout dépend de la qualité de l’arbre en lui-même. Un arbre débité est trié. Dans le jargon des spécialistes du bois, et plus spécifiquement des bois résineux, on parle de « choix inassorti » pour parler d’un choix de bois de qualité présentant moins de nœuds et/ou d’imperfections, et qui servira à des travaux de menuiserie ou d’ébénisterie.

Quelques essences de bois résineux fréquemment employées dans la construction

Le Mélèze

Il s’agit du bois résineux européen le plus dur et le plus durable.

Utilisations

Utilisations multiples pour l’intérieur : escaliers, plancher, lambris, meubles, décoration. Convient également pour les structures portantes, les revêtements de façades, les poteaux, les traverses, les pavés en bois…
Convient aussi pour la menuiserie extérieure comme les fenêtres et les portes.

Usinage

Le mélèze est facile à usiner, tant à la main que machinalement. La résine peut parfois encrasser les outils et provoquer un échauffement anormal. Le bois présente une bonne résistance à la compression et se fend très régulièrement. Il est moyennement stable. Le mélèze réagit bien au ponçage.

Finition

La finition du mélèze bien séché ne pose aucun problème. Il suffit de dégraisser les parties riches en résine avant d’appliquer une peinture, un vernis, de la cire ou une lasure. Grâce à sa couleur, sa texture et sa durabilité, le mélèze peut aussi être utilisé sans finition. Le bois grisaille avec le temps et garde son aspect naturel.

Fixation

Un perforage est conseillé avant la fixation, car le mélèze se fend facilement.

Le Douglas européen (= Oregon Pine)

Le Douglas d’Europe ou l’Oregon Pine, importé d’Amérique du Nord, sont commercialisés sous forme de planches, de bastaings et de madriers.
Elles sont parmi les espèces de bois les plus polyvalentes du marché belge.

Utilisations

Convient pour divers aménagements intérieurs : marches d’escalier, parquet, plancher, meubles, plafonds, bancs… Convient également pour les structures portantes, les bardages, les balustrades, les débordements de toitures… Convient aussi pour la menuiserie extérieure comme les portes et fenêtres.

Usinage

L’Oregon Pine se colle aisément avec tous types de colles courantes. Cette espèce convient parfaitement pour le lamellé-collé.

Fixation

Il est indiqué de préforer avant la fixation ou d’utiliser un pistolet, car le bois se fend facilement, surtout lors du clouage manuel. Le bois peut exercer un effet corrosif et décolorant sur certains métaux, surtout lorsque son humidité est supérieure à 18-20%. Il est dès lors conseillé d’utiliser des matériaux de fixation en acier inoxydable.

Yellow Pine

Le Yellow pine provient des forêts de Louisiane et du Mississippi (sud-est des USA). Convient pour les aménagements intérieurs comme les escaliers, les cols et les meubles.

Usinage

L’usinage du Yellow Pine est aisé, tant machinalement que manuellement. Il se prête aussi bien au tournage. La résine peut encrasser les outils lors de l’usinage de pièces humides ou mal séchées. Il est donc conseillé de les nettoyer sans tarder.
Le bois se prête bien au collage. Il est toutefois conseillé de coller le bois immédiatement après l’usinage pour éviter les exsudations de résines.

Finition

La finition du Yellow Pine ne pose aucun problème.

Fixation

Le clouage et le vissage ne posent aucun problème.

Epicéa-sapin blanc

Bois non durable, mais stable et élastique. Convient pour des aménagements intérieurs comme des huisseries, des sols et des meubles. Léger et solide, il convient très bien pour les structures et même pour la construction aéronautique. Convient pour de multiples utilisations : poteaux électriques et pylônes, bois de construction, coffrage.

Usinage

L’usinage est aisé. L’épicéa est facile à coller.

Fixation

L’épicéa a tendance à se fendre lors du clouage et du vissage. Il est conseillé d’utiliser des vis à partie filetée plus longue et de diamètre plus important.

Finition

La finition donne de bons résultats pour autant que le bois soit suffisamment sec (moins de 15% d’humidité). L’usage en extérieur réclame une imprégnation à cœur.

Western Red Cedar

Bois résineux, léger et relativement robuste et élastique d’Amérique du Nord. On le trouve surtout entre le 39ème et le 57ème degré de latitude, avec comme principale aire de croissance, la province canadienne de Colombie britannique.

Dans des conditions favorables, le Western Red Cedar atteint facilement une hauteur de 70 mètres et un diamètre de 4 mètres à la hauteur de la poitrine. Une caractéristique spécifique de cet arbre est la conicité du tronc. La longueur utile du tronc est d’environ 25 mètres. Le Western Red Cedar peut atteindre un âge très avancé.

Couleur

le WRC offre de riches variations de couleur : de brun jaune clair en passant par le brun rose et le saumon, au brun chocolat. Du fait de la différence de teinte entre le bois de printemps et le bois d’été, le bois débité sur quartier présente des stries prononcées, tandis que le bois débité sur dosse a une figure flammée.

Durabilité

Classe de durabilité naturelle II. Le Western Red Cedar est durable et résiste bien à l’attaque des champignons et aux intempéries.

Convient pour de nombreuses utilisations extérieures comme les shingles, les profils (éléments à languette et rainure), bardages, débordements de toitures, châssis, pergolas, terrasses, serres et structures légères.

Usinage

Le Western Red Cedar se laisse facilement usiner, tant machinalement que manuellement. La poussière qui s’en dégage est parfois irritante.
Souvent utilisé à l’extérieur sans traitement de finition, ce qui provoque un grisonnement naturel.

Fixation

Le Western Red Cedar se fend facilement. Il est néanmoins facile à clouer. Les contenus cellulaires du bois peuvent réagir avec les métaux comme le fer et le laiton et provoquer de la corrosion et des stries peu esthétiques. Il est dès lors conseillé d’utiliser des matériaux en acier inoxydable.

Finition et traitement

S’il a été correctement séché, le cèdre se laisse parfaitement traiter au moyen de peintures ou de lasures. La finition au moyen d’une peinture couvrante est également aisée. Il est aussi souvent utilisé en extérieur sans traitement de finition. Le bois prend alors un magnifique éclat satiné et grisonne pour présenter une teinte gris argenté. La mise en œuvre sur des façades nord peut provoquer la formation de taches ou le développement d’algues. Dans les zones où l’air est fort pollué, le bois prendra une teinte beaucoup plus foncée. La surface du bois est tendre et vulnérable. Une couche de finition est donc indispensable pour la menuiserie extérieure comme les châssis.

Nous répondons à toutes vos questions

Besoin d’un renseignement supplémentaire sur notre produit ou service ? Contactez-nous par téléphone ou via le formulaire en ligne.

Dernier article du blog

Rejoignez-nous

Les avis de nos clients

4.53/5
(30 avis)

Les évaluations sont gérées par les outils E-net Business

Certification e-net

Personnel à l'écoute et compétent, bcp de ... voir plus Personnel à l'écoute et compétent, bcp de choix, bcp de stock. Riien à redire et grand parking. voir moins

Thomas

5/5

A quand une filiale à Bruxelles ? J'habite... voir plus A quand une filiale à Bruxelles ? J'habite la région bruxelloise et j'ai découvert par hasard ce magasin revendeur des produits Traumgarten pour les écrans de jardin. En venant sur place, j'ai pu constater l'accueil et le professionnalisme du vendeur. Dorénavant je viendrai plus souvent, et si vous pensez vous installer à Bxl, je suis amateur !! voir moins

Rodrigue

5/5

Magasin similaire à Brico mais avec les co... voir plus Magasin similaire à Brico mais avec les conseils en plus et de meilleurs prix ! seul bémol: il faut parfois attendre que le vendeur se libère mais ça vaut la peine. Grand choix pour les bois et les panneaux et possibilité de faire des découpes sur place. voir moins

Lea

4/5

on nous avait dit de venir chez Carlier po... voir plus on nous avait dit de venir chez Carlier pour les portes et de fait on est content. Rien à redire. Si on a besoin d'autre chose, c'est là qu'on retournera car le personnel est sympa et on a eu aucun soucis. Dommage qu'ils ne font pas le sanitaire ! voir moins

Kevin

4/5